Sélectionnez la langue

Comment maintenir votre système d’irrigation goutte à goutte en pleine forme?

Réduire les coûts de fonctionnement de votre système d’irrigation et prévenir les dommages à vos cultures grâce à un calendrier d’entretien périodique.

L’entretien de votre système d’irrigation goutte à goutte vous est rentable.

Nous aimerions aborder l’importance d’un bon entretien du système d’irrigation goutte à goutte et son bénéfice final. La meilleure politique est la prévention: le fonctionnement à long terme du système dépend de l’inspection périodique et systématique de l’ensemble du système, en plus d’une conception et d’une installation convenables.

Un bon système d’irrigation goutte à goutte implique une excellente conception hydraulique, une installation et un entretien appropriés. Pour des performances optimales, les systèmes d’irrigation goutte à goutte nécessitent de simples contrôles de routine. Si un entretien périodique n’est pas effectué, le risque d’endommagement du système d’irrigation augmente.

Par Romeo Dragan Chef de produit Rivulis

La première étape pour vérifier que le système goutte à goutte fonctionne toujours correctement est de vérifier le débit et la pression de la tête principale. Cela se fait simplement en lisant le compteur d’eau et le manomètre. Tout écart par rapport au débit et à la pression initialement prévus est un signe qu’il y a un dysfonctionnement du système.
Si l’on constate une augmentation de la valeur du débit, cela peut indiquer une éventuelle rupture dans la conduite principales, secondaire ou lignes / gaines goutte à goutte. Un débit réduit peut éventuellement indiquer un colmatage d’un ou plusieurs composants du système.
La deuxième étape consiste à vérifier la pression au niveau de la tête principale et des vannes de champ et de s’assurer que les valeurs de pression correspondent aux valeurs de pression de la conception hydraulique d’origine. Les vannes de régulation de pression sont basées sur la résistance du ressort et l’équilibre hydraulique. Les ressorts peuvent être affaiblis après un fonctionnement prolongé. Par conséquent, ils doivent être inspectés et recalibrés chaque saison au démarrage du système.

Entretien hebdomadaire

  • Vérifiezr que l’eau atteint la fin de la ligne en vérifiant ponctuellement que les goutteurs à l’extrémité de la ligne émettent;
  • Vérifiez la différence de pression entre les filtres. Si le différentiel de pression dépasse 0,8 bar, cela peut indiquer un dysfonctionnement du filtre ou du contrôleur;
  • Vérifiez le débit et la pression pour chaque changement d’irrigation après que le système ait été actif pendant 30 à 45 min et que la pression s’est stabilisée;

 

Entretien mensuel

  • Vérifiez les instructions d’entretien de la pompe fournies par le fabricant. Des précautions particulières doivent être prises pour s’assurer que la crépine d’aspiration est exempte de tout débris et que les paliers de lubrification et l’huile de lubrification sont au bon niveau et à la qualité appropriée ;
  • Lancez une séquence de rinçage manuel du filtre et assurez-vous que les filtres fonctionnent correctement et que la différence de pression chute à 0 bar après le rinçage;
  • Connectez un manomètre à la sortie des vannes de champ et assurez-vous que la valeur est toujours conforme à la conception hydraulique;
  • Rincez les lignes goutte à goutte jusqu’à ce que l’eau qui en sort soit propre et claire. Remarque: L’intervalle requis entre les régimes de rinçage dépendra de la qualité de l’eau. Une règle générale pendant la saison est un rinçage une fois par semaine pour l’eau très sale, une fois toutes les deux semaines pour l’eau sale et une fois par mois pour l’eau propre.

 

Entretien une fois à plusieurs fois par saison

En fonction de la durée de la saison et de la qualité et de la quantité d’eau utilisée, ces contrôles peuvent être nécessaires jusqu’à 2 à 3 fois par saison:

  • Rincez la conduite principale et secondaire car les sédiments peuvent s’accumuler;
  • Réalisez des traitements chimiques en fonction des besoins et enjeux spécifiques de l’application. Par exemple, . pour éviter les problèmes provenant de la source d’eau (sels) ou pour empêcher l’intrusion des racines;
  • Les vannes à air doivent être inspectées pour éviter que tout objet solide bloqué à l’intérieur empêche le système de fonctionner normalement. Cette partie est facilement négligée, mais une vanne à air bloquée pourrait avoir un énorme impact sur les performances du système;
  • Les filtres manuels doivent être ouverts et nettoyés. Ils se trouvent généralement sous forme de filtres de secours montés à proximité du filtre principal ou sur le terrain à proximité de la vanne de champ;
  • Les composants clés de l’unité de filtration comme la qualité du filtre média à sable, le disque de filtration ou le tamis doivent être vérifiés pour s’assurer qu’ils soient toujours en état optimal d’utilisation, comme décrit dans le manuel utilisateur;

 

Conclusion

Les agriculteurs s’efforcent toujours d’économiser l’eau, de produire des cultures de la plus haute qualité et, surtout, de réaliser un retour sur investissement. Un système d’irrigation goutte à goutte est un investissement majeur qui incorpore différents composants qui doivent travailler ensemble pour fournir les meilleurs résultats. Tout comme les voitures que nous conduisons, un entretien régulier est la garantie que nous atteindrons notre destination en toute sécurité.
Clause de non-responsabilité: Ce qui précède est fourni à titre indicatif uniquement. Chaque application est différente et le régime d’entretien dont vous avez besoin pour votre système d’irrigation goutte à goutte doit être développé en consultation avec un professionnel de l’irrigation ou votre représentant Rivulis.

Veuillez consulter notre site
en utilisant un autre navigateur